Adresse : 10 rue du chariot d’or, 69004 Lyon
Mail : contact@artisansdelafiction.com
Tél. : 04.78.29.82.07

 

Permanences téléphoniques et accueil :
les mercredis de 14h à 18h (hors vacances scolaires)

Nous suivre sur les réseaux
S’inscrire à notre newsletter

Comment écrire de la science-fiction ?

Par : Lionel Tran

Ecrire de la science-fiction, un défi pour les apprentis auteurs

Vous adorez les histoires de space opéra, d’aliens et d’androïdes ? Vous vous doutez qu’écrire de bonnes histoires de science-fiction demande des compétences particulières ? Oui, mais lesquelles ? 

écrire science-fiction

Attention aux erreurs de débutant

Se lancer dans l’écriture d’une littérature de genre peut sembler, au premier abord, plus facile. Détrompez-vous : les littérature de genre ont leurs codes et leurs amateurs qui les connaissent.

Les erreurs les plus courantes lorsqu’on commence à écrire de la science-fiction sont :

– Bombarder le lecteur d’informations techniques : un roman ou une nouvelle de science-fiction est avant tout une histoire (et non un manuel technique ou un article scientifique).
– Traiter d’un sujet scientifique que vous ne connaissez pas : faites vos recherches et utilisez vos champs de compétence.
– Se contenter de transposer son quotidien en ajoutant quelques termes de SF (personne ne sera dupe, surtout pas les lecteurs).
– Tenter d’écrire de la science-fiction sans en avoir jamais lu.
– Être incompréhensible. Quelle que soit la forme ou l’origine de votre protagoniste (Alien, IA, IA alien,…), n’oubliez pas que votre lecteur est un être humain. Aidez-le à s’identifier à votre protagoniste, qu’il soit humain ou non-humain.

Se repérer parmi les types de science-fiction

Se lancer dans l’écriture de science-fiction sans bases risque d’être catastrophique. Pour éviter d’écrire de la science-fiction stéréotypée (c’est-à-dire une copie de copies de qualité dégradée), vous allez devoir dans un premier temps vous pencher sur l’origine du genre. La science-fiction n’est pas un genre apparu au 21 siècle. Ni dans les années 1960. Ni dans les années 1930.

Le terme de science-fiction est apparu pour la première fois en 1851. Les transformations qui affectent la société en plein boom industriel se manifestent à cette époque-là dans la fiction, sous la forme du merveilleux scientifique ou des voyages extraordinaires (qui incluent les romans de Jules Verne).

Mais certains font remonter la science-fiction… aux mythes Grecs, car le forgeron de Zeus, Héphaïstos construit une femme robot avec qui il peut travailler et converser, ainsi que des tables de banquet automatiques qui se rendent seules à l’Olympe.

Les débats autour de l’origine de la science-fiction sont sans fin.

Il existe de nombreuses sous catégories de science-fiction.

Les plus connues sont :
-La hard science (des histoires s’appuyant sur des connaissances scientifiques réelles).
-Les voyages dans le temps (comme « la machine à explorer le temps » d’H.G.Wells)
-L’uchronie (comme « Le maître du haut château » de Philip K.Dick, où le romancier américain imagine que l’axe a gagné  la Seconde Guerre mondiale).
-Le cyberpunk (créé par le roman « Neuromancien » de Wiliam Gibson, qui a littéralement imaginé le monde cyber en 1984)
-Le space opéra (« Star Treck », « Star Wars », et tellement d’autres, comme les cycles de Peter F. Hamilton et Alastair Reynolds)
– La science-fiction post apocalyptique (de « Ravage » de Barjavel à « La route » de Cormac McCarthy, en passant par « Mad Max »).

Bien sûr, cette liste ne s’arrête pas là et pourrait inclure la Space Fantasy (qui combine Space Opéra et Fantasy), et le Planet Opera.

Conseils pour écrire de la science-fiction

Vous l’avez compris : raconter des histoire de science-fiction ne s’improvise pas. Mais cela ne veut pas dire qu’il soit impossible d’écrire dans un genre donné. Au contraire : à la différence de la littérature dite « blanche », les littératures de genre répondent à des codes.
Le conseil incontournable est :

Lire dans le genre pour en connaître les codes

Les romanciers et professeurs de narration du monde entier le répètent : il faut lire pour écrire. Et il faut « apprendre à lire comme un écrivain« . Être fan de “Star Wars” n’est pas suffisant. Vous allez devoir lire aussi les auteurs classiques de science-fiction (années 50, années 70, années 90, et actuels…). Le meilleur moyen de découvrir un large panel d’auteurs de SF est de lire des anthologies et des recueils de nouvelles présentant les histoires de différents auteurs. Cela vous permettra d’identifier des auteurs que vous appréciez et dont vous aurez ensuite envie d’explorer l’œuvre (car de nombreuses nouvelles de science-fiction ont été ensuite développées sous la forme de romans).

Nous vous recommandons « La grande anthologie de la science-fiction – Histoire de (Fin du monde, extraterrestres, automates…) » que vous trouverez facilement d’occasion. 

Et un conseil donné par l’écrivain de science-fiction Olivier Paquet :

« Maîtrisez bien sûr le genre, mais n’oubliez pas de lire en dehors du genre où vous voulez écrire ! ». 

Comment s’y prendre pour écrire de la science-fiction ?

Pour vous outiller, Les Artisans de la Fiction proposent un stage d’écriture dédié aux outils, techniques et à la culture de la science-fiction animé par Olivier Paquet.
Olivier Paquet est un romancier et nouvelliste de science-fiction publié par les éditions de L’Atalante qui éditent de très grands auteurs de science-fiction, et de fantasy depuis 1979. Leur catalogue compte notamment le « Disque-monde » de Terry Pratchett et « Les Guerriers du silence » de Pierre Bordage.

Au programme du stage Écrire de la science-fiction : 

  • Découvrir l’histoire du genre.
  • Apprendre à co-construire un univers narratif de science-fiction.
  • Apprendre à construire un personnage pour une histoire de SF.
  • Construire la structure d’une histoire de voyage dans l’espace.
  • Apprendre les techniques de description de la science-fiction.
  • Co-construire la structure d’une histoire de metaverse.
  • Apprendre à construire une scène d’action.
  • Apprendre à gérer l’information afin de dépayser le lecteur sans le perdre.


Au cours de ce stage vous vous formerez aux bases de l’histoire du genre, vous apprendrez à préparer les fondations d’une histoire de SF, vous apprendrez à construire des personnages humains et non humains complexes, vous vous familiarisez avec la construction d’une scène d’action et vous apprendrez à rendre digeste pour le lecteur les informations complexes de votre histoire : Stage Écrire de la Science Fiction


N’hésitez pas à explorer le très bon rayon SF de la Librairie Vivement Dimanche, et de demander conseil à Gabriel, spécialiste des littératures de l’imaginaire.

Aller à la barre d’outils