Adresse : 10 rue du chariot d’or, 69004 Lyon
Mail : contact@artisansdelafiction.com
Tél. : 04.78.29.82.07

 

Permanences téléphoniques et accueil :
les mercredis de 14h à 18h (hors vacances scolaires)

Nous suivre sur les réseaux
S’inscrire à notre newsletter

Écrire avec ses 5 sens – Joëlle Wintrebert

Par : Roxane Fallot

Joëlle Wintrebert, romancière spécialisée dans la science-fiction et le roman historique partage avec les Artisans de la Fiction les conseils qui l’ont aidée tout au long de sa carrière.

JOËLLE WINTREBERT Intergalactiques 2021-004.00_03_42_08.Still004

Nous avons eu le plaisir de croiser la romancière Joëlle Wintrebert lors du festival Les Intergalactiques 2021 ! Nous en avons profité pour parler avec elle d’écriture et plus spécifiquement de son apprentissage de la fiction ! 

Spécialisée dans l’écriture de science fiction et de fantasy, Joëlle Wintrebert a également écrit des polars et des romans historiques ! Au total, elle a écrit plus d’une trentaine d’ouvrages et a été récompensée à plusieurs reprises. En 1989 son roman Le Créateur chimérique obtient le Grand Prix de la science-fiction française. En 2003 c’est son roman Pollen qui reçoit le prix Rosny aîné.

L’importance des retours

Joëlle Wintrebert nous explique qu’à ses débuts les ateliers d’écriture n’existaient pas et que son approche de l’écriture était de fait très naïve :

« J’étais très naïve par rapport à l’écriture. Même si on fait des études de lettres, cela permet de voir comment les auteurs écrivent, quelle est leur thématique etc., mais décortiquer l’écriture elle-même cela je ne l’avais jamais fait ! »

Contrairement à d’autres auteurs Joëlle Wintrebert reçoit, pour ses premiers romans, très peu de retours de la part de ses éditeurs ! Ce sont les retours de ses amis romanciers qui lui permettent de mettre le doigt sur ses faiblesses pour les améliorer.

« Ce sont des amis écrivains qui ont pointé pour la première fois ce qui leur semblait poser problème dans mes textes, notamment l’usage immodéré des adverbes ! Et ça a été extrêmement important pour moi ! »

En effet les retours techniques permettent aux romanciers et aux romancières de prendre du recul par rapport à ce qu’ils écrivent !

Cependant les retours ne sont pas la seule manière d’apprendre, loin s’en faut. Joëlle Wintrebert nous confie également avoir énormément appris en faisant de la traduction et du rewriting ! Cette expérience lui permettant de voir dans les textes des autres ce qu’elle ne voulait pas lire dans ses propres romans !

Cela est d’autant plus intéressant que Joëlle Wintrebert… ne réécrit absolument pas !

Ecrire sans réécriture

Parmi les auteurs il existe deux grandes tendances. Ceux qui réécrivent tout plusieurs fois (certain repartent même de zéro à chaque version comme Bernard Werbert) et ceux qui ne réécrivent… pas du tout, comme Joëlle Wintrebert !

« Ah non non je ne réécris absolument pas ! J’écris lentement mais c’est définitif. Evidemment l’écriture est plus longue. »

De son côté c’est la documentation et les travaux de recherche qui prennent beaucoup de temps. Ce qui est compréhensible lorsque l’on écrit un roman historique mais pour Joëlle Wintrebert ce travail ne doit pas être négligé même dans le cadre d’un roman fantastique !

Elle nous explique cela en détail sur notre chaîne Youtube :

Aller à la barre d’outils