Adresse : 10 rue du chariot d’or, 69004 Lyon
Mail : contact@artisansdelafiction.com
Tél. : 04.78.29.82.07

 

Permanences téléphoniques et accueil :
les mercredis de 14h à 18h (hors vacances scolaires)

Nous suivre sur les réseaux
S’inscrire à notre newsletter

Interview Katie Weiland – Construire un roman

Par : Julie Fuster

A l’occasion de la création de notre nouveau stage “L’Arc transformationnel du personnage”, nous avons eu le plaisir de réaliser une interview de Katie Weiland, autrice de nombreux excellents manuels de technique et écrivaine de fantasy originaire du Nebraska   !

Katie Weiland est connue pour avoir écrit de nombreux manuels : Structuring your novel (Construire votre roman), Creating Character Arcs (Construire des arcs de personnages), et le dernier en date publié en novembre 2020, Writing your story’s theme (Ecrire le thème de votre histoire).

Ces manuels, dont la plupart sont accompagnés de cahiers d’exercices pratiques, sont pour l’instant non-traduits en français mais forment une des sources de référence de nos cours, aux côtés des maîtres du genre que sont John Truby, Robert McKee, Laure Pécher, Yves Lavandier…

Cependant, les manuels de Katie Weiland se distinguent par leur très grande clarté et par la profusion d’exemples issus de la culture littéraire et cinématographique les plus larges, de Dickens et Brontë, jusqu’aux films d’animation “Cars” ou encore la saga “Star Wars”.

Dans cette interview Katie Weiland revient sur son parcours et sur sa façon de travailler l’écriture de roman !

Artisans de la Fiction : Comment avez-vous appris à écrire de la bonne fiction ?

Katie Weiland : Je dévore les livres – romans et manuels d’écriture – depuis que je suis enfant. Mais surtout, je m’efforce à écrire tous les jours (sans exception) depuis toujours. Je m’accroche à cette idée, qui est presque devenue un mantra, car je crois vraiment au pouvoir de l’écriture quotidienne. C’est par la pratique qu’on apprend, bien plus que par le reste.
J’ai également beaucoup appris en écrivant à propos de l’écriture, notamment sur mon site internet HelpingWritersBecomeAuthors.com, qui m’a réellement permis de distiller mon expérience d’autrice. Mon évolution en tant qu’écrivaine va de paire avec mon travail d’enseignement.

A.D.F : Selon vous, qu’est-ce qu’une bonne histoire ?

Katie Weiland : Je suis convaincue que les clés d’une bonne histoire sont la cohésion et la résonance – ou, dit autrement, une histoire dans laquelle chaque pièce à sa raison d’être et où toutes les pièces s’assemblent afin de créer une image d’ensemble, un motif.S’il fallait ne retenir qu’une seule chose, je dirais que ce serait de comprendre que l’intrigue, le personnage et le thème d’une histoire ne sont pas, en réalité, des éléments distincts les uns des autres. Nous pouvons les identifier comme des entités bien spécifiques qui ont chacune un rôle défini dans la construction d’une histoire.

Mais aucune ne peut réellement fonctionner sans les autres. Le personnage est à l’origine de l’intrigue, et l’intrigue permet d’approfondir le développement du personnage. Et entre les deux – au point de contact entre l’intrigue et le personnage – c’est là qu’on trouve le thème. C’est l’union de l’intrigue et du personnage qui fait naître, tout naturellement, un thème.

A.D.F : Quelles sont les erreurs que vous avez commises lorsque vous avez commencé à écrire de la fiction ?

Katie Weiland : C’est une question à laquelle il est difficile de répondre. J’ai fait beaucoup d’erreurs… mais j’ai toujours fait de mon mieux avec les connaissances qui m’étaient données. Et ces erreurs m’ont permis de m’améliorer. Ça fait partie du processus. J’aurais aimé être consciente des notions de structure bien plus tôt. J’aurais dû blogger sur WordPress dès le début, plutôt que sur Blogger. Aussi, j’aurais aimé que la révolution de l’auto-publication ait eu lieu cinq ans plus tôt… mais au final, je n’ai vraiment pas de regrets.

A.D.F : Comment travaillez-vous sur vos romans ? Quelles sont les différentes étapes du travail ?

Katie Weiland : Bien que chaque roman soit une aventure unique, mon processus d’écriture reste relativement le même de livre en livre. Une fois qu’une idée a infusé suffisamment de temps dans ma tête, je m’assois et j’écris un plan détaillé. Ensuite, quand je connais l’essentiel de mon histoire, je m’attaque aux recherches. C’est une phase qui dure généralement trois mois. La première version rédigée du roman prend une année. Et quand vient la ré-écriture, c’est là que l’aventure commence réellement. La plupart de mes histoires sont à des stades variés de ré-écriture pendant de nombreuses années.

A.D.F : Comment préparez-vous votre roman en amont de la rédaction (en particulier l’arc des personnages) ?

Katie Weiland : Comme je le disais, je suis convaincue que l’intrigue, le personnage et le thème sont les angles d’un même triangle que serait l’histoire. Ainsi, il est difficile (si ce n’est impossible) de créer l’un sans influencer les deux autres.

Quand je développe mes propres histoires, l’idée initiale tourne autour de l’un d’entre eux, que ce soit l’intrigue, le personnage ou le thème. Les trois germes pré-existent dans le noyau original. Donc quand je commence à enquêter sur l’un, j’en apprends aussi sur les deux autres.

C’est un travail assez instinctif, jusqu’à un certain point. Mais je m’efforce de le rendre conscient, notamment grâce au travail sur le plan. J’appelle ça “sauter du coq à l’âne” (bobbing and weaving). C’est-à-dire que je travaille un petit peu sur un aspect, puis un petit peu sur un autre. Puis j’essaye d’unifier le tout en travaillant sur le troisième. Et je répète le processus autant de fois que nécessaire. Jusqu’à ce qu’une histoire cohérente et complète émerge sous mes doigts. J’obtiens mon intrigue et mes personnages grâce à mon thème – et mon thème grâce à mon intrigue et mes personnages.

Vous former à votre tour

Si vous souhaitez en apprendre davantage et vous former à la construction de fictions longues et puissantes, nous vous conseillons les manuels de Katie Weiland, disponibles sur son site (sur lequel vous trouverez de nombreux conseils d’écriture !).

Mais si vous ne parlez pas anglais ou que vous souhaitez être accompagnés dans votre apprentissage, vous pouvez suivre nos stages “Préparer et construire un roman”, “Construire un roman : raconter avec les sept intrigues fondamentales” ou encore, notre nouveau stage “L’Arc transformationnel du personnage”. L’approche de Katie Weiland est associée à l’approche d’autres auteurs et vous donneront des outils et des méthodes solides pour créer vos propres histoires.

Nous remercions grandement Katie Weiland de nous avoir accordé cette interview ! Si cet échange vous a plus nous vous invitons à consulter l’interview de David Defendi, .romancier et scénariste, qui explique l’importe de se former pour raconter des histoires.

Articles similaires

Aller à la barre d’outils