Adresse : 10 rue du chariot d’or, 69004 Lyon
Mail : contact@artisansdelafiction.com
Tél. : 04.78.29.82.07

 

Permanences téléphoniques et accueil :
les mercredis de 14h à 18h (hors vacances scolaires)

Nous suivre sur les réseaux
S’inscrire à notre newsletter

Construire le plan de son roman

Par : Lionel Tran

Passer à l’action : le plan du roman

Ça y est : vous êtes déterminé(e) à franchir la peur de la page blanche ! Vous allez enfin écrire votre roman. Mais pour cela il vous faut un plan d’action ! Par quoi commencer pour préparer et construire le plan de son roman ?

Acquérir les bases de la dramaturgie

L’idée que l’écriture va jaillir de vous et donner d’elle même forme à votre roman, est séduisante. De très grands écrivains ont parfois écrit des chefs-d’œuvre en se fiant à leur intuition. Mais ces romanciers et romancières avaient de solides bases de narration littéraire. Ils n’en étaient pas à leur coup d’essai !

Les romans nous fascinent : comment des mots assemblés sous la forme de phrases, de paragraphes, permettent-ils aux lecteurs de vivre un film mental ? 

De nombreux blogs, des chaînes YouTube vous proposeront un ensemble de règles simples. Très souvent ces règles sont vraies mais difficiles à mettre en œuvre. Comme si vous lisiez « comment construire une voiture en 10 étapes ». La 1ère étape serait « construire un moteur » ? Et lorsque vous vous mettez devant votre ordinateur ou votre cahier, vous aurez beau vous répéter « il faut construire le moteur de mon histoire », rien ne viendra.

La première étape, avant même de vous lancer dans la construction du plan de votre roman, sera d’apprendre les règles de construction d’un récit.

De très bons livres de technique existent sur le sujet, en commençant par La dramaturgie d’Yves Lavandier, ou L’anatomie du scénario de John Truby. Comprendre ces règles est un premier pas. Les maîtriser vous demandera d’étudier de nombreux modèles d’histoires. 

Construire des personnages forts

Une fois que vous maitrisez les règles de la dramaturgie, vous allez pouvoir commencer à travailler le plan de votre roman. Vous avez appris qu’une histoire repose sur un protagoniste, un antagoniste, un but à atteindre et des obstacles. Vous aurez aussi compris que ces principes doivent être incarnés par des personnages.

Les personnages seront les véhicules émotionnels de votre histoire. C’est grâce à vos personnages que les lecteurs s’immergerons dans votre histoire et ressentiront des émotions.

Il existe plusieurs méthodes pour construire des personnages : 

  • S’inspirer de soi.
  • Trouver de l’inspiration chez ses proches (mais attention à ne pas raconter leur vie, ce qui pourrait vous exposer à des ennuis judiciaires).
  • S’inspirer de personnages déjà existants (mais attention au plagiat, qui ennuiera vos lecteurs et vous attirera également des problèmes). 

La bonne méthode est un mix de ces trois approches : s’inspirer de types de personnages (d’archétypes), les transformer à partir de son expérience directe (soi) et indirecte (ses proches), afin de créer des personnages à la fois universel et singuliers.

Comment procéder ?

Certains écrivains répondent à des centaines de questions afin de cerner leurs personnages, d’autres écrivent un monologue afin de saisir la voix de leurs personnages, d’autres rédigent une interview de leur personnage. Le principe est de connaître ses personnages avant de commencer à écrire.

Donc, avant de faire le plan de votre roman : préparez les matériaux. Des matériaux de la plus grande densité !

Construire un univers narratif dynamique

Vos personnages vivent dans un univers fictif. Le monde ou se déroule votre histoire est parfois appelé univers narratif. Il s’agit de l’environnement de votre histoire. Le plan de votre roman sera ancré dans votre univers narratif. 

Cet univers sera un monde en transformation. Il sera rempli d’habitations et d’éléments naturels. Mais, il sera aussi rempli de groupes d’êtres vivants. Ces groupes seront en conflit. 

Les histoires de science fiction ou de fantasy accordent un rôle important aux univers narratifs. L’exemple le plus impressionnant est l’univers narratif élaboré par J.R.R. Tolkien, l’auteur du Hobbit et du Seigneur des anneaux. Tolkien a passé 40 ans à construire l’univers où se déroulent ses histoires. Il a même créé les langues parlées dans cet univers (il était linguiste, cela aide). 

Mais les polars, les thrillers et les romans noirs accordent également un rôle fondamental à l’univers narratif. Les polars de Michael Connely ou ceux d »Henning Mankell racontent autant l’histoire des mutations de Los Angeles ou Malmo (Suède) que les aventures des inspecteurs Bosch et Wallander.

Comment construire un univers narratif ? La méthode est simple : dessinez un plan de votre univers narratif et créez les règles qui régissent ce monde. Créez ensuite les lois et interdits de chacun des groupes qui vivent dans ce monde. Élaborez ensuite l’histoire de ce monde.

Remarque : Parfois certains auteurs construisent d’abord l’univers narratif, avant de créer les personnages.

Construire l’arc transformationnel de ses personnages

Une fois les règles de la dramaturgie maîtrisées, vos personnages construits, le  monde de votre histoire structuré, vous allez pouvoir passer au plan de votre roman. Le plan d’un roman est parfois appelé « intrigue », ou « colonne vertébrale ». Cette colonne vertébrale articulera la trajectoire de vos personnages et les transformations de votre univers narratif. 

La trajectoire de vos personnages est également appelée l’arc transformationnel des personnages. Il existe plusieurs types  d’arc transformationnels : l’arc positif, l’arc négatif et l’arc neutre.

Qu’est ce qu’un arc transformationnel ? Un arc transformationnel suit les étapes par lesquels votre personnage passera d’un état initial à un état transformé (positivement ou négativement). L’arc transformationnel d’un personnage est l’illustration sous la forme de scènes dynamiques d’un processus psychique. 

Ces arcs transformationnels sont un des outils les plus puissants pour construire le plan de votre roman. En s’appuyant sur l’arc transformationnel de vos personnages, la charpente de votre histoire deviendra plus riche en tension, et générera des émotions plus puissantes chez vos lecteurs.

Étudier la construction d’autres romans 

Comment savoir si le plan de votre roman tient la route avant de vous lancer dans l’écriture ? Il existe deux moyens : 

1. L’étude d’autres romans.

Étudier la manière dont sont construits les plans de nombreux romans vous permettra de progresser plus rapidement, et de la manière la plus solide. En effet, c’est par l’imitation que l’on apprend le mieux. Il est donc essentiel d’étudier les grands maîtres qui nous ont précédé. Et ce dans n’importe quel domaine créatif. Cependant pour étudier la construction d’autres romans vous avez besoin d’apprendre à lire comme un écrivain. 

2. Les échanges avec des pairs.

Appartenir à un collectif d’auteurs, à un groupe d’apprentis écrivains, ou à un atelier d’écriture vous aidera à obtenir des retours techniques sur le plan de votre roman. Avant de vous lancer dans l’écriture, vous parviendrez à améliorer de nombreux aspects de votre histoire.

Pour conclure, avant de vous lancer dans l’écriture de votre roman, apprenez les règles de construction. Prenez le temps de les maîtriser. Se former seul est ambitieux. Nous proposons un stage : Préparer et construire un roman, qui vous permet de vous initier aux règles de la dramaturgie qui vous aideront à construire le plan de votre roman.  Cette formation de 30 H (5 jours) est une formation intensive qui repose à la fois sur l’apprentissage théorique, la pratique, et l’étude narrative de modèles.

Aller à la barre d’outils