Adresse : 10 rue du chariot d’or, 69004 Lyon
Mail : contact@artisansdelafiction.com
Tél. : 04.78.29.82.07

 

Permanences téléphoniques et accueil :
les mercredis de 14h à 18h (hors vacances scolaires)

Nous suivre sur les réseaux
S’inscrire à notre newsletter

Maison d’édition indépendante : Sabine Wespieser

Par : Roxane Fallot

Sabine Wespieser et sa maison d’édition indépendante

À l’occasion du Littérature Live Festival 2021 les Artisans de la fiction ont pu interviewer l’éditrice indépendante Sabine Wespieser ! Elle nous parle de son métier. De la ligne éditoriale de sa maison d’édition indépendante Editions Sabine Wespieser à façon de sélectionner les manuscrits.


Qu’est ce qu’une maison d’édition indépendante ?

Comme le nom l’indique, une maison d’édition indépendante ne dépend pas d’un groupe d’édition. Des éditeurs comme Le Rouergue, ou La manufacture des Livres ou les éditions de l’Olivier sont des maisons d’édition indépendantes. Il existe de très nombreuses toutes petites structures éditoriales régionales qui sont des maisons d’édition indépendantes. Il est fréquent que des maisons d’éditions indépendantes comme Les éditions du sous-sol rachetées par le Seuil en 2015, soient acquises par de plus grosses maisons d’édition. Cela ne change pas forcément leur ligne éditoriale, les éditeurs conservant parfois  la sélection et l’accompagnement des manuscrits.

Les éditeurs indépendants sont souvent des défricheurs. Ils découvrirent des auteurs, et très souvent les défendent durant des années, même si les ventes ne sont pas forcément au rendez-vous. 

Le parcours de Sabine Wespieser

Sabine Wespieser est éditrice indépendante depuis presque 20 ans. En 2001 elle quitte les éditions Actes Sud pour qui elle a travaillé durant treize ans et fonde sa propre maison d’édition. La raison qui l’a poussé à créer une maison d’édition indépendante était de revenir à une échelle de travail  plus artisanale. Sabine Wespieser souhaitait pouvoir sélectionner les manuscrits, accompagner les auteurs, et même aller jusqu’à rédiger la 4ème de couverture de chaque livre édité.

Au total, Sabine Wespieser a plus d’une trentaine d’années d’expérience dans le monde de l’édition. Elle ne souhaite pas pratiquer l’édition à la manière d’une industrie, même si elle s’appuie sur un système de diffusion.

Aujourd’hui elle emploie trois salariés à temps plein et édite une dizaine de livres maximum chaque année, afin de garantir l’accompagnement de ces ouvrages.  Il s’agit d’une maison d’édition à compte d’éditeur très attachée à sa politique d’auteur, sujet sur lequel nous revenons avec Sabine Wespieser dans notre interview. Son catalogue accueille plus de 130 auteurs dont une majorité francophone et ne publie que de la littérature générale. 

Les enjeux de l’édition

Durant cette interview Sabine Wespieser revient avec nous sur son travail d’éditrice. Elle nous explique la politique particulière de sa maison d’édition. Sabine Wespieser entretient une relation privilégiée et respectueuse avec ses auteurs. Pour elle, pas question de demander à l’auteur d’ôter un personnage, ou de transformer son texte. Elle considère que  l’édition est avant tout « ‘un exercice d’admiration ». Mais cela ne veut pas dire qu’elle accepte n’importe quel texte. Au contraire : elle attend d’un manuscrit qu’il soit publiable sans retouches, c’est à dire qu’il se « prenne ou qu’il se laisse ». Ce qui veut dire que l’auteur doit aboutir son texte avant de l’envoyer.

Parmi les 10 manuscrits qu’elle reçoit par jour, seuls 10 seront publiés, ce qui représente 0,2 % des manuscrits reçus. Si vous ôtez  aux 10 livres publiés les auteurs que Sabine Wespieser continue à éditer, cela fera moins de 0,1 %. Donc ne sont édités que les livres les plus aboutis, les plus singuliers

Au cours de cette interview, nous abordons avec elle l’importance de la lecture, primordiale aussi bien pour les éditeurs que pour les romanciers et romancières désirant se faire publier. Comme tout le monde dans la chaîne du livre, le conseil de Sabine Wespieser aux aspirants auteurs est « lisez ! ». Elle nous parle aussi de l’exigence dont elle fait preuve vis-à-vis des manuscrits qu’elle reçoit. Et, enfin, elle revient sur le travail complexe et peu reconnu du traducteur ! 

Chronologie de l’interview :

00:00 – Présentation de Sabine Wespieser et de sa maison d’édition 

01:44 – Ses objectifs en tant qu’éditrice 

04:14 – Devenir éditeur 

10:13 – Les auteurs et la formation 

12:44 – Les critères de sélection d’un manuscrit 

15:37 – La relation éditeur / auteur 

17:47 – Travailler avec des auteurs étrangers 

21:55 – Les motifs de refus d’un manuscrit

22:44 – Conseils pour les apprentis auteurs

Articles similaires

Aller à la barre d’outils