Adresse : 10 rue du chariot d’or, 69004 Lyon
Mail : contact@artisansdelafiction.com
Tél. : 04.78.29.82.07

 

Permanences téléphoniques et accueil :
les mercredis de 14h à 18h (hors vacances scolaires)

Nous suivre sur les réseaux
S’inscrire à notre newsletter

Le stage d’écriture : Écrire un roman, les outils de la narration littéraire


Qu’apprend-on réellement dans un stage d’écriture dédié aux outils de la narration littéraire ? Quels sont ces outils ? Dans quels cas sont-ils utilisés par les romanciers et les romancières ? 

Plonger son lecteur dans le récit

L’objectif de tout écrivain est de faire ressentir des émotions à ses lecteurs. Pour cela son devoir est de plonger ses lecteurs en immersion dans une histoire en les connectant à ses personnages.

Comment faire sentir au lecteur ce que le personnage sent, voir ce que le personnage voit, penser en même temps que le personnage ? Grâce aux outils de la narration littéraire !

Aux Artisans de la Fiction, nous nous intéressons aux quatre piliers fondamentaux de l’écriture de fiction : la création des idées (recherche, territoires d’écriture), la construction de l’histoire (structure), la stratégie narrative (le point de vue) et enfin l’écriture (la rédaction de l’histoire).

Le stage d’écriture les outils de la narration forme nos élèves aux outils de la narration littéraire, qui permettent de mettre en scène vos personnages au cœur de situations ou d’actions.

Comment se déroule le stage les outils de la narration ?

Comme tous nos stages, la formation “Écrire un roman, les outils de la narration littéraire” se déroule sur 5 jours, du lundi au vendredi, de 10h à 17h. Tout au long du stage, nous proposons à nos élèves différents exercices. Il s’agit de construire un personnage, une scène, puis d’écrire et ré-écrire cette scène une douzaine de fois. Le formateur vous apprend à ré-écrire en utilisant un outil technique différent à chaque fois (action, dialogue, monologue intérieur).

Les exercices se font par étapes, sous la direction du formateur et sont toujours précédés d’explications théoriques et d’exemples issus de la littérature mondiale.
Un manuel original regroupant des fiches théoriques, des exercices et des extraits est remis à chaque élève (en papier pour les formations en présentiel, en PDF pour les formations en télé-enseignement).

Quels outils sont au programme du stage d’écriture ?

Les outils dont l’écrivain dispose pour connecter le lecteur aux personnages sont nombreux. Pendant le stage nous abordons ceux qu’on retrouve dans la grande majorité des fictions (que ce soient des romans, des nouvelles). C’est à dire : l’action, la description, le dialogue, le monologue intérieur, l’émotion intérieure du personnage, les métaphores et les comparaisons.

Nous abordons aussi les grandes techniques fondamentales de construction d’une histoire : la construction d’un personnage, d’une scène et le choix du point de vue.

Enfin, nous nous intéressons aux techniques de la grammaire permettant de raconter des histoires de la manière la plus efficace possible : les verbes d’action, les noms spécifiques, etc…

Le “show don’t tell” ou l’art de la mise en scène par l’écrit

Tous ces techniques sont des outils de “mise en scène”. Elles permettent à l’auteur de faire vivre une action et une émotion à son lecteur comme s’il vivait la scène avec le personnage. En creative writing, on appelle cela le “show don’t tell”. Il s’agit de faire vivre une information au lecteur plutôt que de lui expliquer.

Mise en pratique du « show don’t tell » :

On veut faire passer à notre lecteur l’information “Michel est alcoolique”.
Pour faire ressentir cette information, on ne dira pas que Michel est alcoolique. On tentera de le faire comprendre au lecteur à l’aide d’un des outils de la narration littéraire.

Le description

Nous pourrons par exemple recourir à la description et écrire :
La sonnette de la porte retentit. Michel dormait sur le canapé, la bouche ouverte, des cadavres de bouteilles de bière et des canettes jonchaient le sol.

L’action

Cela marche également avec l’action :
Michel se leva du canapé. Il enjamba des monticules de canettes éventrées et se rendit dans la cuisine. Il ouvrit le réfrigérateur et s’empara d’une des bouteilles de bière (etc).

Le dialogue

Mais aussi avec un dialogue bien écrit :
– Mais qu’est-ce que c’est que toutes ces canettes ?
Michel bailla, sa langue était pâteuse. « Laisse moi tranquille ». Il s’écroula dans le canapé, le corps lourd, les yeux bouffis.
– « Tu as recommencé à boire, c’est ça ? »

Des outils au service de votre histoire

Les outils de la narration littéraire sont au service de l’écrivain. Ils lui permettent de faire vivre l’histoire dans l’esprit du lecteur. Ces outils peuvent se combiner les uns aux autres (comme dans l’exemple de dialogue ci-dessus). L’écrivain choisira les plus pertinents en fonction de l’effet qu’il cherchera à produire sur le lecteur. Connaître ces outils c’est vous faire gagner du temps comme l’explique David Defendi sur notre chaîne Youtube. Cela vous permet d’écrire mieux et plus vite.

Où se former ?

Nous en parlions dans notre article portant sur le creative writing Anglo-Saxon. En France il n’est pas toujours évident de trouver ou se former à la narration littéraire. Les écoles sont peu nombreuses. Les Artisans de la fiction en font heureusement partie ! Pour vous former aux outils de la narration littéraire, vous pouvez vous inscrire à notre stage Les outils de la narration littéraire ou suivre notre formation à l’année “L’artisanat de l’écriture – année 1”.

Pour compléter votre formation aux techniques d’écriture, vous pouvez vous former à la recherche de matière première, à la construction du roman, ou encore vous former à la compréhension des histoires fondamentales.

Aller à la barre d’outils